Tazrouk ou la fête des Touaregs .


Tazrouk ou la fête des Touaregs

Tous les ans, le premier week-end du mois d’août à Tazrouk, le plus haut village d’Algérie, se déroule une grande fête Touareg : la Ziara. C’est alors l’occasion d’un festival de couleurs, de chants et de danse, de prières et de rencontres. Courses de chameaux et palabres sous les acacias, défilé permanent des femmes dans leurs plus beaux costumes, instants magiques où le temps s’arrête. C’est aussi une semaine pendant laquelle de nombreuses fiançailles et mariages ont lieu.
Une fête qui rassemble les touaregs de tous les coins du Sahara, pour célébrer la date anniversaire d’un marabout fameux. A l’origine, il s’agissait d’une réunion qui se tenait pour célébrer le départ de la caravane de Moulay Abdallah vers le Niger. La caravane ne part plus, mais après la mort du cheikh, la tradition a perduré jusqu’à devenir l’une des plus grandes fêtes du Hoggar. Aujourd’hui, elle s’est transformée en une fête Ziara en hommage au marabout.

Lors de cette fête, les habitants des villages voisins viennent en 4×4 ou sur des méharées. Après une semaine de fêtes, ils ont l’habitude d’organiser des fêtes de mariages, à l’ouest du village, sous les tentes Touaregs, pour tous les jeunes des villages qui ont décidé de se marier dans l’année. C’est un feu d’artifice de couleurs, de chants et de danse, de prières et de rencontres.
Nous sommes à 150km au nord-est de Tamanrasset, dans le plus haut village d’Algérie, blotti à 1940 mètres d’altitude, Tazrouk. Le village de la fête qui est réputé, dans tout le Hoggar, pour la beauté de ses innombrables jardins. Dans un environnement aride, une promenade vous permettra de découvrir sa magnifique oasis qui vous paraîtra comme la découverte des jardins d’Eden.
Tazrouk est célèbre pour ces jardins qui s’étendent sur 40 kilomètres et ses fruits au goût délicieux (raisin sans pépin, abricot, figue, prune, melon, grenade, pomme, …) et son climat agréable en été. En effet, sa situation dans le nord-est du Hoggar en altitude (1942 m), lui assure des températures estivales agréables. Un petit coin de paradis dans le désert qui permet, en été, de profiter de tout : le beau temps, les délicieux fruits et les soirées musicales.
Tazrouk est le refuge contre la chaleur pour les autres villages et villes et, surtout, il permet aux habitants voisins de se rencontrer durant plusieurs jours de festivités avec de la danse, la majestueuse parade des chameaux, de la musique Tindi, Baroud et Oud. Une grande fête où la principale attraction est la course de chameaux et le concours des meilleurs méharistes de chaque clan.
Mais les gens ne viennent plus, seulement, de tous les villages de la région : Tamanrasset, Abalessa, Insalah, Adrar, Illizi, Djanet, et même de Libye, du Mali et du Niger. C’est devenu la destination préférée du tourisme européen et surtout allemand.
Tamanrasset, « Tam » pour les intimes est la capitale du Hoggar et elle est, depuis toujours, le passage obligé des passionnés du désert. Une vaste terre aride, au milieu du Sahara algérien qui possède un impressionnant décor de sable et de pierre et un territoire plus grand que celui de la France.
Tamanrasset est l’une des plus belles « portes » du Sahara. C’est l’ultime frontière du désert d’où la traversée du Sahara est praticable. La route qui mène d’Alger à Tamanrasset, passée, se fond en pistes avant de se perdre dans les sables du désert africain.
Cette wilaya de l’Algérie n’est pas, seulement, le lieu de rencontre des tribus touareg (sud algérien et libyen, Niger et nord Mali). C’est, aussi, l’un des berceaux de l’humanité. C’est un lieu magique qui possède, en effet, le pouvoir de fasciner ses visiteurs par ses paysages et son histoire.
Située à 2000 km au sud d’Alger et perchée à 1400 m d’altitude, Tamanrasset renferme dans sa région des sites archéologiques datant de 600 000 à un million d’années et témoigne des premières manifestations humaines ou pré-humaines.
Elle fut dans la préhistoire une des régions à très forte densité de population du globe terrestre, théâtre de l’évolution de l’homme, des brassages, des migrations et d’événement marquant des lointaines civilisations venues d’orient, d’Europe, d’Asie et d’Afrique.
L’existence de gravures et peintures rupestres datant de douze mille ans avant l’ère chrétienne le prouvent fortement. Sans oublier les centaines de sites préhistoriques dont témoignent notamment les monuments funéraires, les inscriptions rupestres, les lieux de batailles historiques et les grands axes caravaniers et centre d’échanges économiques.
La ville de Tamanrasset est un axe incontournable des nomades et des touaregs, qui arpentent les dunes, les regs du Sahara, du Mali au Niger passant par le Tchad et la Libye. La ville semble être hors du temps, les maisons en pierre, les habilles des traditionnels, vous emmènent dans un voyage magique que seul cet endroit peut vous en procurer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s