Béni Haoua et son petit port de pêche .


Béni Haoua et son petit port de pêche

[…] Cet entrelacement de récits
nous révèle une pratique religieuse
populaire, autour d’un marabout
dédié à Imma B’nêt, bien loin des
images d’un islam combattant qui
semble être le seul à être présenté
dans les médias d’aujourd’hui. Un tel
livre nous invite à déplacer le regard
et à prendre la mesure de toutes ces
histoires qui tissent la complexité
de nos relations. Imagine-t-on
qu’une femme chrétienne soit
considérée comme une sainte par
de pieux musulmans et musulmanes
qui lui vouent une grande dévotion ?
Nous avons oublié qu’il existe
un grand nombre de lieux
de pèlerinages communs, dans
toute la Méditerranée, entre juifs,
chrétiens et musulmans, et que se
fabrique là une forme de syncrétisme
religieux qui a quelque chose
à nous apprendre de notre époque,
par-delà les frontières
et les antagonismes religieux… »
Article trouvé sur: http://ghadames.artblog.fr/377780/Les-n … eni-Haoua/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s