Ils ont parler de Biskra. BERGOT Raoul.


Jeune femme de Biskra par eugène alexis giradet 1879

« Du sommet des montagnes où se trouvent le col de Sfa se découvre le désert. De cette hauteur pendant le jour apparaît, dans toute son immensité, cette terre bouleversée, stérile, abîmée par une formidable brûlure. Rien n’est moins rare et rien n’est plus enchanteur qu’un coucher de soleil au Sahara, vu du col de Sfa, offrant des avalanches d’or de toutes nuances qui s’écroulent des montagnes féeriques où la lumière déploie toute sa magie.

L’Amar Kaddou prend alors des couleurs rouge vif, montagne merveilleuse de minerai en fusion se détachant sur un ciel absolument pur. En roi, le soleil disparaît ; ses longs et derniers rayons forment des nappes de lumière, puis des ombres magiques : c’est le voile de la nuit apportant la fraîcheur, l’ombre pour le sommeil, le repos et les plaisirs discrets de l’amour.

Biskra dans cet océan solide de désert, île de verdure, où tout paraît plus fort et plus vivant qu’ailleurs, entourée du Sahara où rien ne vit, pays de contrastes, de soleil, de poésie et de souvenirs, quand te reverrai-je ?

Biskra, reine des oasis, vraie perle du Sahara, qui, en te quittant, n’a pas longtemps suivi des yeux le blanc de tes maisons basses, les chevelures vertes de tes palmiers, qui alors, n’a pas senti son cœur se serrer, ses yeux se troubler, et, en regrettant son départ, pour toujours, souhaité te revoir !!… »

L’Algérie telle qu’elle est, Paris, 1890, de Raoul Bergot
Gilles Dupont

Descendant des photographes Auguste et Marius MAURE, je collectionne les photos anciennes de Biskra et de sa région.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s