Ils ont parler de BiskraBERTRAND Louis .


BERTRAND Louis
Parlant du jardin Landon .

dattes-al-hamra-sultanat-d-oman-1117697718-1168354
« Mes émerveillements redoublent lorsque je m’enfonce dans la demi obscurité des ombrages. Pour quelqu’un qui, cinq minutes auparavant, n’avait sous les yeux que des espaces arides et poussiéreux, c’est la magnificence et le foisonnement d’une forêt vierge. On avance par d’étroites allées, dont le sol est uni comme celui d’un corridor et moelleux aux pieds comme un tapis.
Tout le long des allées, on entend un murmure d’eau courante, de petits canaux brillent sous les herbes, entretenant une fraîcheur discrète. Des nuées de rossignols chantent dans les massifs de bambous. Tout un concert de sensations musicales et voluptueuses vous pénètre.
……L’ombre glauque s’épaissit. La profusion des verdures baignées de lumière, mouchetées de couleurs innombrables est un éblouissement. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s