Exposition Casbah, une beauté éternelle au Bastion 23 :


Copy of Pool, Dominoes and other fun with The Friends June 20, 2007 013

Exposition Casbah, une beauté éternelle au Bastion 23 : Ode picturale de Leila Ouahmed à l’immémoriale enchanteresse

C’est sur les airs festifs des percussions et de la «ghaita» de la traditionnelle zorna, que s’est déroulé, jeudi dernier, au Palais des Rais, Bastion 23, le vernissage de l’exposition de l’artiste peintre Leila Ouahmed intitulé Casbah, une beauté éternelle.

A travers une trentaine de tableaux de différentes dimensions, les visiteurs sont invités à découvrir le charme d’un patrimoine séculaire, en plongeant au cœur de l’antique citadelle, sublimé sur les murs de l’un des derniers remparts d’ «El Mahroussa», vibrant aux rythmes des vagues s’échouant à ses pieds.
Leila Ouahmed, qui dans ses précédentes expositions a longuement exploré les différentes techniques de peinture sur verre, exprimant sa fascination pour les surfaces lisses, les couleurs, la transparence, a opté cette fois pour une nouvelle technique, celle de la peinture sur aluminium, innovante, avec des surfaces en reliefs et une palette moins polychromée.
Sur ce nouveau support, l’artiste, s’inspirant de certains croquis qui datent des années trente, redonne corps aux dédales des ruelles de la Casbah, en insufflant toute l’énergie de ces lieux de passage, rythmés par les différents moments de la vie quotidienne, hantés par des personnages aux tenues traditionnelles.
Il est à noter que ces œuvres ont été réalisées sur des feuilles d’aluminium repoussées, une technique qui permet aussi de reproduire fidèlement l’ombre et la lumière, d’où le contraste dominant entre la palette composée essentiellement de blanc et de noir. Même si, dans la plupart des œuvres, la dichromie est largement présente, la couleur est aussi visible, surtout pour les personnages représentant les enfants avec une forte dominance d’un bleu profond.
L’artiste y met toutefois sa touche personnelle, qu’on retrouve dans ses précédentes expositions, celle de ne pas peindre les traits des visages de ces personnages, quel que soit la technique ou le support de création. Une touche personnelle qui donne un caractère assez irréel a ses tableaux
Ainsi, à travers cette nouvelle série d’œuvres entièrement dédiées à l’antique citadelle fragilisée par le temps, le choix du métal usuellement utilisé pour reproduire les grands bijoux anciens en tableaux, est perçu comme un talisman contre la déperdition de tout un pan du patrimoine national.
L’éternelle Casbah, au-delà des ravages du temps, des négligences de ses propres enfants lacérant inlassablement ses entrailles, de la disparition du parfum du jasmin sur les terrasses est pétrie du goût mielleux des soirées ramadhanesques et de ses éternels murs blancs immaculés.
C’est sur les airs de la musique chaâbi en compagnie du chanteur Mohamed Ryad Breda, sur la terrasse du Bastion 23, effleuré par une brise marine rafraichissante, que s’est achevée cette première soirée de l’exposition Casbah, une beauté éternelle, véritable ode pictural à l’éternelle enchanteresse de la capitale, qui se poursuivra au Bastion 23 jusqu’au 10 août.
L’exposition sera par la suite présentée, à partir du 15 septembre prochain, au Centre culturel algérien de Paris. Au final, après avoir déjà présenté des expositions dédiées à la calligraphie, à des miniatures de Mohamed Racim et des paysages de certaines régions d’Algérie, l’artiste peinture Leila Ouahmed reste fidèle à sa fascination pour le patrimoine et l’héritage culturels algériens en rendant cette fois-ci hommage à l’antique citadelle, éternelle muse des poètes et des peintres dont les œuvres traverseront les siècles pour clamer son «éternelle beauté».
LA TRIBUNE ONLINE 03-08-2012
Par Sihem Ammour

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s