Avec Grand-Mère,cette fois, faisons ensemble une balade en Ville. par H.Douar.


Sidi-Bel-Abbes-HotelVille

Il n’est pas sexagénaire ou plus et n’ayant pas vécu l’époque coloniale, il est né à la même année du cessez-le feu, donc sa nostalgie lui colle aux années 70, aux débuts de l’Algérie indépendante, de Belabbés sans pieds noirs, la preuve… le dernier instituteur français Mr Cerdan est parti peu de temps avant qu’il ait franchi, pour sa première fois, le portail de l’école, l’école de son petit bourg situé à quelques bornes de Sidibelabbès . Ses vacances, il les passais en partie chez son oncle à El M’dina exactement à la cité police, et de là ,ce banlieusard ébahi par un été belabésien d’antan vous décrit l’image d’une cité qui est restée dissimuler dans sa pensée tant d’années. Suivons-le.. Je me souviens quand j’accompagnais grand-maman pour faire ses courses matinales, au marché du centre ville ou à la Printania (Prix-unique ou les Galeries) nous traversions d’abord le boulevard de la Macta agrémentée par des merveilleux jardins puis la fameuse place Carnot, un grand rectangle flanqué d’un coté par le prestigieux palais de justice et de l’autre coté par le théâtre municipal orné par de statuettes sculptées en haut de la façade s’envolant par dessus de l’édifice tout en donnant l’impression de vouloir disparaitre un jour… et au centre le kiosque dit à musique entouré par des bancs en bois et des espaces fleurissants, et croyez-moi, en pensant maintenant à ce parcours j’ai une impression personnelle que j’ai vu jadis une ville qui n’est pas la ville d’aujourd’hui, peu de gens qui baladaient, des rues propres, des trottoirs dégagés seulement quelques voitures stationnés, peu de vitrines ou de cafés, un climat agréable pas très chaud et non pollué, j’ai une nostalgie à cette ville que tout un chacun adore y promener ,y vivre…Toujours l’enfant épaté, guidé par sa grand-mére vous décrit une balade ;nous rentrions à la Printania du coté de la place Carnot, nous pouvions aussi y entrer ou sortir par une autre porte qui s’ouvrait sur un boulevard de l’autre coté. Je me souviens des gâteaux qu’on étalait juste à la vitrine de l’entrée… Je sens encore la saveur des mille-feuilles et des éclairs. Je ne peux pas oublier aussi cette balance qui se dressait tout droit à coté du marché du centre ville que les passants se donnaient le plaisir à se peser contre une pièce de 20 centimes.Un peu plus loin, la verdure fleurissante du ptit Vichy entourait les 3 bassins,le grand Saridj el Houte se trouve au milieu où nageaient avec quiétude des poissons sous un jet d’eau permanent,un aquarium circulaire à ciel ouvert. Au chemin de retour vers la Macta, nous passions par les quatre crémeries et là aussi je sens encore le goût d’un ice-cream que je n’ai pas, me semble t-il, savouré un tel depuis. Aprés un léger repas suivi d’une somme apaisante à l’obscurité de la chambre, ma Grand-mère, pour récompenser mon comportement tranquille et obéissant pendant El Mguil (la sieste) , me proposa alors à sortir .Ben, dis donc ! les Belabbésiens aiment sortir . Au jardin publique, la verdure et les hauts arbres ombrageant les allées ne fascinaient pas un enfant autant que les balançoires et les animaux abrités dans leurs cages. Ah c’était la première fois que je voyais des singes, la femelle nous tendit sa main pour des cacahouètes, elle me parut très moche…dont j’ai su promptement l’origine de l’appellation détestable » Dayer ki Chadi » (semblable à un singe) qu’on colle habituellement à une personne moche…Hacha Lilah.
Mais Belabbés restera toujours splendide ,allez y,admirez-la quand les activités s’interrompront le vendredi après midi ou bien tôt le matin ou tard le soir..Et puis les singes ne sont pas moches…
ACTUALITE, SBA D’ANTAN, SBA QUAND TU NOUS TIENS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s